L’écrivain 2.0

Par Jack Sellaire

L'écriture et le jeu de société sont-elles deux passions incompatibles ? A vous de voir. J'accepte le challenge de les faire cohabiter via ce site hébergeant ce "double blog personnel".

8 novembre 2019

On reprend les mêmes et on recommence ?
Non, pas exactement les mêmes.

Le Jack Sellaire que je suis est – dans le fond – toujours le même. Mes attentes ont en revanche évoluées. J’y viens rapidement.

Si je dois résumer mon expérience d’écrivain : C’est une année intense avec l’écriture et l’auto-édition de Saphyra (mon premier roman) et des Nouvelles de la Surface (mon premier recueil de nouvelles). Cela à cheval sur 2015 et 2016. Puis il m’a fallu quelques mois pour m’en remettre avant de repartir sur un second roman inachevé faute d’envie. Il faut dire que ces dernières années furent pour moi particulièrement galères côté professionnel et m’ont simplement drainé toute l’énergie nécessaire à persévérer dans ce domaine dans lequel – je le rappelle – je suis amateur.

Ce qui me chagrine là-dedans, c’est que je suis convaincu d’avoir une carte à jouer dans ce domaine. Et c’est là que j’en reviens à ces fameuses attentes ayant évoluées. Et pourquoi ne pas vivre de mon écriture ? Parce que c’est le meilleur moyen de finir sous un pont. Il y a foule d’appelés pour si peu d’élus. Par contre, rien ne m’empêche de faire mon possible pour développer une activité d’écrivain en « semi-pro ». M’y remettre sérieusement (comme il y a 3-4 ans) et me pencher sur l’aspect marketing. (Bouh quel vilain mot !)

Exit les couvertures de mes deux premiers bouquins trop naïfs et trop ternes. Un de mes premiers objectifs est de les retravailler. Parce qu’elles ne sont simplement pas assez vendeuses (voire pas du tout). Quand je me ballade en librairie et que je vois les couvertures de la plupart des livres, je me dis que j’étais complètement à côté de la plaque lorsque je les ai confectionnées. Mais ce n’est pas grave, cela s’appelle l’expérience : D’abord, on se plante en beauté, puis on s’en rend compte et on fait mieux.

Je n’ai jamais su mettre mes livres en avant lors des rares salons auxquels j’ai participé. Sans doute, par complexe d’infériorité face aux autres écrivains plus expérimentés. C’est idiot ! Mais là-aussi, rien de grave, j’en ai pris conscience. Je ne vais pas énumérer les autres aspects qui clochaient dans ma (mauvaise) communication, ce qui compte, c’est de revenir aujourd’hui avec un discours différent.

Ainsi, aujourd’hui, je deviens le meilleur écrivain de l’univers. Tout ce que j’ai fais et ce que je vais faire déchire grave, le monde entier va s’arracher mes magnifiques histoires. Bah quoi ? C’est une meilleure attitude, non ? Soit, je vais conserver un brin d’humilité sous le coude.

Ah oui, pour ceux qui suivaient mon blog d’écrivain jusqu’à maintenant, vous avez remarqué ? Deux gros changements :
• J’ai monté un autre site pour y faire cohabiter mon blog d’écrivain nouvelle formule et un blog dédié aux jeux de société. Et oui, quel est le rapport ? Eh bien il n’y en a pas, alors il est de coutume d’appeler cela un « blog lifestyle », le fameux synonyme de « je pense que mes passions sont trop géniales alors je les expose en me disant que de magnifiques inconnus me voueront un culte ». Pour revenir aux choses sérieuses, d’ici peu, je réintégrerai la partie boutique en ligne pour ceux qui désireront me lire.
• Mes anciens articles de blog ont disparus ! C’est volontaire. La plupart de ces anciens billets ne me plaisaient plus. C’est un acte radical qui me rappelle cette capacité qu’ont les femmes à vouloir changer de coupe de cheveux lorsqu’elles vivent un gros changement dans leur vie.

En bref, je reprends tout depuis le début, mais en mieux ! Il paraît qu’un phénix renaît toujours de ses cendres.

Catégories d’articles

Autres articles sur l’écriture

Aucun résultat

La page demandée est introuvable. Essayez d'affiner votre recherche ou utilisez le panneau de navigation ci-dessus pour localiser l'article.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *